• Colloques / Journées d'études,
  • Conférence/Rencontre/Débat (autres),

Enfanscope 2024 : au delà du repas

Publié le 14 février 2023 Mis à jour le 1 mars 2024
Enfanscope 2024
Enfanscope 2024

Les étudiants de master de psychologie du développement de l'université Paris Nanterre vous invitent à une conférence sur le rapport du jeune enfant à l'art et aux sciences. L'objectif de ce colloque est de rendre accessible au public large les connaissances scientifiques actuelles permettant de comprendre pourquoi les découvertes artistiques et scientifiques sont importantes pour l'enfant.

Date(s)

le 24 mai 2024

Lieu(x)

Bâtiment Formation continue (FC)


 
Programme

Matinée

• Accueil
• Introduction
o Les continuités et discontinuités sensorielles du fœtus au tout petit (grp 2)
o Manger, un plaisir sensationnel (grp 4)
• Pause
o Alimentation & Mémoire : l’expérience de la “Madeleine de Proust” (grp 8)
o L’alimentation de l’enfant : en harmonie avec le monde du vivant ? (grp 7)
• Table ronde
• Déjeuner

Après-midi

o Interactions autour de la table : un espace de socialisation (grp 1)
o Le repas de famille, petit théâtre et fenêtre sur les dynamiques familiales (gr 5)
• Pause
o Alimentation & Corps : Les Ethnothéories Parentales au Menu (grp 6)
o La cuisine : un médiateur d’échanges à travers le monde ? (grp 3)
• Table ronde
• Conclusion

Résumé des présentations

1. Les continuités et discontinuités sensorielles du fœtus au tout petit (groupe 2)
Delvolvé Marie, Stackelberg Victoria, Idriss Yara, Rousseau Sabine, Becart Emma, Yagmur Ceylan, Gohier Amélie, Thoer Nina
• Aujourd’hui, nous savons qu’il existe un développement in utero précoce des différents sens. Différentes études montrent que le goût est l'un des sens le plus investi par le fœtus. De plus, il est vrai qu’un tout-petit aura d’emblée des préférences alimentaires. Nous tenterons donc de vous expliquer les liens  qu’il peut y avoir entre l’expérience du bébé pendant les mois de grossesse et sa découverte alimentaire future.

2. Manger, un plaisir sensationnel (groupe 4)
Clémentine Fafred, Camille Gagnat, Léa Boulanger, Elisa Perdoux, Nayara Gontijo fernandes, Sara Rubiano, Lisa Lepage
• Manger, ce n’est pas seulement ingérer des aliments. Tout un tas de mécanismes entrent en jeu et parmi eux les différents sens, qui jouent chacun un rôle particulier, et qui en fonctionnant tous ensemble permettent de vivre une expérience singulière. Venez découvrir leurs différents atouts et comment développer le plaisir de manger chez les enfants.

3. Alimentation & Mémoire : l’expérience de la “Madeleine de Proust” (groupe 8)
Valentine LAURENT, Maryam LOUNACI, Virginie ADAM, Eva SPITZ, Racha HAYECK, Yasmine OUBRAHAM, Betty SMADJA, Béatrice MARAIS
• Une simple expérience sensorielle, comme le goût ou l’odeur d’un aliment peut parfois déclencher un flot de souvenirs d’enfance. C’est le fameux effet “Madeleine de Proust” décrit par le jeune Marcel dans “A la recherche du temps perdu”. Manger devient alors une porte d’entrée vers nos émotions, notre 
mémoire et notre histoire personnelle. Quels sont les mécanismes sous-jacents à ce phénomène ? Et comment nos expériences alimentaires peuvent-elles participer à la construction de soi ? C’est ce que nous tenterons d'approfondir avec vous.

4. L’alimentation de l’enfant : en harmonie avec le monde du vivant ? (groupe 7)
BRIZE Julie, HERNANDEZ Yaël, PESTANA Camille 
• Notre présentation portera sur la question du lien entre l’alimentation et le vivant. On va commencer par faire une parenthèse historique et philosophique. Ensuite, on abordera les connaissances que les bébés, les enfants et les adolescents ont sur le vivant et la conscience/le rapport à ce qu’ils mangent. On terminera notre présentation par comment l’enfant et l’adolescent concilient le fait de manger de la nourriture issue du vivant et en particulier de la viande.

5. Interactions autour de la table : un espace de socialisation (groupe 1)
Chanoz Clélia, Joudet Céline, Leborgne Lynn, Liaudon Johanna, Marsaud Alexandra, Schultze Margaux
• Notre intervention nous amènera à réfléchir collectivement dans quelle mesure le passage à la commensalité, ainsi que son évolution dans le temps, impactent les apprentissages sociaux du jeune enfant. Nous verrons comment le repas lui permet de construire du lien, et d’acquérir des compétences  sociales par l’intermédiaire de processus et mécanismes sociaux. Effectivement, ce temps du quotidien, d’apparence ordinaire, est en réalité un acte social, dans lequel se jouent des évolutions constantes pour le jeune enfant, dont nous discuterons ensemble.

6. Le repas de famille, petit théâtre et fenêtre sur les dynamiques familiales (groupe 5)
Brisson Capucine, Espié-Segal Kathleen, Siegel Laëtitia, Acosta Belén, Michel Louise, Seillery Lucie, Bresoli Lisa, Choveton-Caillat Fanny
• Le repas familial est le petit théâtre où chacun tient un rôle attendu qui révèle sa place au sein du groupe. On y trouve toutes les règles, toutes les habitudes qui dessinent notre vécu quotidien et qui donne sa particularité à notre famille. Pourquoi certains cuisinent au beurre, d'autres à l'huile d'olive ?  Pourquoi certains noms ne doivent pas être prononcés sous peine de jeter un froid à la table du dîner ? Et pourquoi certains de nos comportements semblent ne pas totalement nous appartenir ? Interroger le repas familial revient à plonger dans les abîmes de notre généalogie, de mieux comprendre les  dynamiques familiales, et de réfléchir à tout ce qui nous précède et tout ce qui nous survivra.

7. Alimentation & Corps : Les Ethnothéories Parentales au Menu (groupe 6)
AHAMADA Serena, BAMUNUVITHARANA Shanil, BERNARD Axel,BOUDJLAL Justine, HUBERT Lise, JEANNET Marie, MULLER Ilona, RODRIGUES Emeline
• L'étude approfondie des ethnothéories parentales révèle leur rôle essentiel dans le développement global de l'enfant, influençant tant les pratiques alimentaires que la perception du corps des parents. En explorant ces croyances, nous dévoilons une connexion profonde entre les normes culturelles, les  habitudes alimentaires et les modes éducatifs.

8. La cuisine : un médiateur d’échanges à travers le monde ? (groupe 3)
Anaïs SERRANO, Bertille RAMEZ, Jennifer KIRSCH, Gabrielle LE DANTEC, Léna GRELIER, Sumantha MANNIVANNAN, Flavie TEXIER, Valentine HUBERT
• Les pratiques culinaires d’un pays font partie intégrante de l’identité culturelle des personnes et groupes sociaux qui les composent. Ainsi, pour les personnes qui s’installent dans un pays qui n’est pas le leur, les repères culinaires sont parfois brouillés tant la différence peut être importante. La cuisine peut-elle avoir un effet thérapeutique ? Quelle place a-t-elle au croisement des cultures ?

Inscrivez-vous

saisir le code présent dans l'image

Merci de bien vouloir remplir les champs suivants pour procéder à votre inscription à la journée

Mis à jour le 01 mars 2024